Connect with us

BAC

Bac 2019 : français, philo, histoire-géo… Quels sont les sujets probables ?

Quels sont les sujets susceptibles de tomber au bac cette année ? Voici quelques pistes. Mais ce n’est pas une raison pour faire une impasse.

Valentin COUPINOT

Published

on

© THEILLET LAURENT

Cette année, les épreuves écrites du baccalauréat général et technologique débutent le lundi 17 en métropole. Comme tous les ans, les lycéens commencent par la philo, puis enchaînent avec les autres épreuves jusqu’au lundi 24 juin. Quels sont les sujets probables ?

S’il n’est évidemment pas question de faire une impasse, il est toujours possible de jouer un peu avec les probabilités. En se basant sur les pronostics de Digischool, L’Étudiant et Annabac, voici les sujets susceptibles de tomber cette année dans les principales matières. Mais soyons clairs, il reste impossible de savoir avec certitude sur quels sujets il va falloir plancher.

Français

  • Bac S et ES (coef 2)

Probable : « le personnage de roman du XVIIe siècle à nos jours » ou « la question de l’Homme dans les genres de l’argumentation du XVIIe siècle à nos jours ».

Possible : « écriture poétique et quête du sens du Moyen Âge à nos jours » ou « le texte théâtral et sa représentation du XVIIe siècle à nos jours ».

  • Bac L (coef 3)

Probable : « le personnage de roman du XVIIe siècle à nos jours » ou « la question de l’Homme dans les genres de l’argumentation du XVIIe siècle à nos jours » ou « les réécritures, du XVIIe siècle jusqu’à nos jours ».

Possible : « écriture poétique et quête du sens du Moyen Âge à nos jours » ou « le texte théâtral et sa représentation du XVIIe siècle à nos jours ».

  • Bac techno (coef 2)

Probable : « le personnage de roman du XVIIe siècle à nos jours » ou « le texte théâtral et sa représentation du XVIIe siècle à nos jours ».

Possible : « la question de l’Homme dans les genres de l’argumentation du XVIIe siècle à nos jours ».

Philosophie

  • Bac S (coef 3)

Probable : la démonstration l’art, la vérité. Exemple : « Ce qui est scientifique est-il toujours vrai ? »

Possible : le vivant, le désir, la liberté, la morale, la justice et le droit. Exemple : « Peut-on désirer sans souffrir ? » 

  • Bac ES (coef 4)

Probable : le droit et la justice, le travail et la technique. Exemples : « Qu’est-ce qu’une loi juste ? » 

Possible : le bonheur, l’art, le désir, la vérité, la liberté, la morale. Exemple : « L’art n’est-il qu’un divertissement ? »

  • Bac L (coef 7)

Probable : la liberté, le droit et la justice. Exemple : « Naît-on libre ou le devient-on ? »

Possible : la conscience et l’inconscient, la vérité, le langage, la morale. Exemple : « Excuser ses actes par l’inconscient, est-ce ruiner la morale ? »

  • Bac techno (coef 2)

Probable : l’art et la technique, les échanges, le bonheur. Exemple : « Les échanges favorisent-ils les rapports sociaux ? »

Possible : la justice et le droit, l’expérience. Exemple : « De quoi l’expérience nous instruit-elle ? »

Histoire-géographie

  • Bac S (coef 3)

Probable en histoire : « une gouvernance économique mondiale depuis le sommet du G6 de 1975 », « Les Etats-Unis et le monde depuis 1945 ».

Possible en histoire : « l’Historien et les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale / et les mémoires de la Guerre d’Algérie », « une gouvernance européenne depuis le traité de Maastricht ».

Probable en géographie : « l’Asie du Sud et de l’Est : les défis de la population et de la croissance », « États-Unis-Brésil : rôle mondial, dynamiques territoriales ».

Possible en géographie : « des territoires inégalement intégrés à la mondialisation ».

  • Bac ES (coef 5) et L (coef 4)

Probable en histoire : « gouverner la France depuis 1946 : État, gouvernement et administration, héritages et évolutions », « le projet d’une Europe politique depuis le congrès de La Haye en 1948 », « la gouvernance économique mondiale depuis 1944 ».

Possible en histoire : « médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l’Affaire Dreyfus », « les États-Unis et le monde depuis les 14 points du Président Wilson en 1918 », « le Proche et le Moyen-Orient : un foyer de conflits depuis la fin de la Première Guerre mondiale ».

Probable en géographie : « l’Asie du Sud et de l’Est : les défis de la population et de la croissance », « le Sahara : ressources, conflits », « le continent africain face au développement et à la mondialisation », « la mondialisation (processus, acteurs, débats ou mobilité, flux et réseaux) ».

Possible en géographie : « États-Unis-Brésil : rôle mondial, dynamiques territoriales », « les espaces maritimes : approche géostratégique ».

  • Bac techno (coef 2)

Probable en histoire : « l’évolution politique de la Ve République », « de la décolonisation à la mise en place de nouveaux États depuis 1945 », « l’Amérique latine : entre domination traditionnelle des États-Unis et remise en cause du leadership nord-américain ».

Possible en histoire : « l’Algérie de 1954 à 1962 ».

Probable en géographie : « mondialisation : centres d’impulsion et inégale intégration », « mondialisation et firmes transnationales », « Londres/Shanghai : ville mondiale », « transports et routes maritimes ».

Possible en géographie : « la présence de la France dans le monde », « les migrations internationales ».

Mathématiques

  • Bac S (coef 7)

Probable : suites, continuité sur un intervalle, théorème des valeurs intermédiaires, droites et plans, Conditionnement, indépendance, dérivées, 

Possible : limites et fonctions, fonction exponentielle, fonction logarithme népérien, intégration, géométrie vectorielle, produits scalaires, loi normale, algorithmes. 

  • Bac ES (coef 5)

Comme tous les ans, l’épreuve de maths du bac ES est susceptible de balayer tous les chapitres. Par exemple, en 2016, 18 sur 19 étaient tombés.

  • Bac techno (coef 3)

Là aussi tous les chapitres y passent… Des statistiques aux suites en passant par la dérivation et les algorithmes.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BAC

5 applications pour réviser le bac sur son téléphone

BAC J-5 – Quiz, fiches de révision, cours audio… Des applications mobiles aident les candidats au bac à réviser leurs cours depuis leur smartphone ou tablette.

Valentin COUPINOT

Published

on

©Syda Productions

Entre deux cours, dans les transports en commun, sur la plage… Pour réviser son bac, des applications mobiles regroupent les programmes étudiés en première et terminale, agrémentés de fiches de révisions et de quiz. Voici une sélection de cinq applications mobiles qui vont permettre de réapprendre vos cours partout et tout le temps.

1.  EduQuest: quand jouer rime avec réviser

Et si vous révisiez en mode multijoueurs? EduQuest surfe sur la vague des serious games (jeux sérieux) avec son application de révision digne d’un jeu vidéo. Les utilisateurs créent un personnage et peuvent évoluer dans l’application en solo ou avec d’autres joueurs. Les bonnes réponses délivrent des étoiles, débloquent des pouvoirs et trophées et permettent de monter de niveau. À l’origine de cette application, trois jeunes diplômés de Sciences-Po Paris et HEC. Les fiches de cours et certains quiz sont gratuits, mais certains contenus sont payants.
➔ Application disponible uniquement sur App Store.

2. Study Quizz: vérifier ses connaissances par des quiz

Une bonne manière de retenir des noms, dates ou notions? Répondre à des quiz. L’application Study Quizz en dispose de 7500 dans toutes les matières des filières ES, L, S, STMG et bac pro. Hiérarchisés par niveaux et classées par chapitres, ces questionnaires comportent des corrections rédigées par des professeurs. Les lycéens peuvent jouer en solo ou en duel et se constituer en équipe pour défendre les couleurs de leur lycée lors d’un concours annuel inter-lycées.
➔ Application disponible sur App Store et Google Play.

3. MobiBac: le couteau-suisse de la révision

L’application MobiBac met à disposition des fiches de révision, des résumés audio, des concepts clés, des questionnaires et des conseils méthodologiques. Une application est disponible par niveau (première, terminale) et par série générale (ES, L, S). «Le contenu est adapté à un usage en temps limité pour faciliter les révisions entre deux cours, dans les transports, etc.», assure l’éditeur Rue des écoles, concepteur de l’application.
➔ Application disponible sur App Storeet Google Play.


4. SnapSchool: se faire aider par d’autres lycéens

Bloqué sur un exercice de maths ou de français? Prenez-le en photo, partagez-la et faites-vous aider par un autre élève. C’est le principe de l’application d’aide aux devoirs SnapSchool. Basée sur l’entraide, elle repose sur un système de jetons: publier un devoir coûte un jeton, apporter une réponse à un devoir en fait gagner un.

5. Bac 2019: la plus complète

Cours au format vidéo, annales corrigées, sujets probablessimulateur de notes… Bac 2019, conçu par la plateforme d’éducation numérique Digischool, apparaît comme l’application de révision la plus complète. Elle contient les programmes des filières ES, L, S, STMG. Des notifications vous informent lorsqu’une session de révisions vidéo débute en direct sur Youtube. Les candidats ayant souscrit à l’abonnement Premium (9,99€/mois) peuvent même se mettre en condition grâce à la fonctionnalité «bac blanc». 

Et pour ne pas se laisser distraire…

Pour rester concentré et ne pas passer d’une tâche à une autre, utilisez des applications comme FlipdOfftime ou QualityTimes. Elles bloquent les notifications pendant un temps donné et vous empêchent même d’ouvrir d’autres applications tant que vous n’avez pas terminé votre travail.

Continue Reading

Tendance